Ecover lance l’emballage plastique 100% recyclé

De ‘le monde du nettoyage’ à ‘le nettoyage du monde’

Mercredi 30 août 2017 — Selon les prévisions, nos océans devraient d’ici à 2050 contenir plus de plastique que de poisson en poids*. Pour Ecover, fabricant belge de produits d’entretien et de lessive écologiques qui joue un rôle de pionnier en matière de durabilité depuis sa création en 1979, il est urgent d’agir. L’entreprise s’est fixé un objectif clair et précis : en 2020, toutes les bouteilles seront en plastique 100% recyclé. La nouvelle bouteille Ocean Plastic édition limitée, composée cette année de 50% de déchets plastiques récupérés dans les océans, constitue une étape importante dans la croisade pour un monde plus propre. 

La nouvelle bouteille Ocean Plastic, unique en son genre
Depuis sa fondation, Ecover joue un rôle de pionnier dans la défense de l’environnement. Tout a commencé avec le développement de la première poudre à lessiver sans phosphate. S’en sont suivis l’ouverture de la première usine écologique en 1992 (à Malle, Belgique), le système de ‘refills’ en 2001 et le lancement il y a trois ans de la première bouteille Ocean Plastic révolutionnaire fabriquée à partir des plastiques récupérés par les pêcheurs en mer du Nord. L’entreprise annonce aujourd’hui une nouvelle avancée: la bouteille de liquide vaisselle Ocean Plastic édition limitée, fabriquée cette année pour la première fois à partir de 50% de plastiques récupérés dans l’océan et 50% d’autres plastiques recyclés.

Projets ambitieux
Pionnier dans l’âme, le fabricant belge ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et ambitionne de sensibiliser le grand public au problème des déchets plastiques et de soigner le mal à la racine, à savoir l’hyperdépendance collective au plastique. Il annonce aujourd’hui une série de projets très ambitieux visant à instaurer de nouvelles normes en termes d’utilisation de plastique et à inciter tous ses collègues et concurrents à suivre son exemple:

  • En 2018, tous les liquides vaisselle seront conditionnés dans une nouvelle bouteille fabriquée à partir de plastique 100% recyclé, y compris le bouchon;
  • D’ici à 2020, toutes les bouteilles de l’assortiment seront en plastique 100% recyclé;
  • D’ici à 2020, lancement des emballages biodégradables alternatifs et ‘bio sourced’.

Soupe de plastique, tout le monde est concerné
Selon le ‘Global Footprint Network’, la Belgique  est le cinquième plus gros pollueur du monde. Ecover entend renverser la tendance mais aussi sensibiliser le grand public au problème de la ‘soupe plastique’. La nouvelle plate-forme en ligne http://www.ocean-plastic.com explique très clairement l’impact de cette menace, les différentes actions initiées par Ecover et ce que peuvent faire les consommateurs. Pour optimiser la conscientisation et renforcer son message, un ‘Beach Cleanup’ est organisé en Belgique et aux Pays-Bas en collaboration avec Wasteboards. Cette grande action de nettoyage aura lieu le 2 septembre à Blankenberge et le 16 septembre à Scheveningen (de 13 à 16h).

Des mots mais aussi et surtout des actions
Avec sa filiale Method, Ecover a listé ses objectifs ambitieux dans un ‘Benefit Blueprint’, un plan qui fixe étape par étape les buts à atteindre, les ambitions en termes de durabilité ainsi que les critères permettant de mesurer les progrès réalisés. Pour prouver que ce ne sont pas de vains mots. Un de ces critères est la note B Corp attribuée aux sociétés ‘B Corp’ certifiées.  Il s’agit d’une certification délivrée par l’organisme sans but lucratif B Lab qui évalue les performances environnementales, l’approche sociétale, la responsabilité et la transparence des sociétés. B Corp est aux entreprises ce que Fair Trade est au café. Ecover a obtenu en début d’année une note exceptionnellement élevée et fait désormais partie des 2% des sociétés ‘B Corp’ les mieux cotées, un exploit qu’elle est la seule entreprise belge à réaliser.

Tom Domen, Long Term Innovation Manager d’Ecover: Nous sommes très fiers de notre nouvelle bouteille Ocean Plastic. Mais nous pouvons faire mieux encore… Un jour viendra où il ne sera plus possible de produire ces bouteilles tout simplement parce qu’il n’y aura plus de déchets plastiques dans nos océans. Nous voulons que cette bouteille change la mentalité des gouvernements et les pousse à résoudre l’épineux problème du plastique dans les océans. Le plastique 100% recyclé est l’avenir, un avenir très proche.”

La bouteille de liquide vaisselle édition limitée sera disponible dès le mois de septembre dans les supermarchés et certains magasins d’alimentation naturelle pour une période limitée au prix conseillé de 2,99 €.

* The New Plastics Economy, Rethinking the future of plastics, Forum Economique Mondial, janvier 2016.

À propos d’Ecover
Depuis sa fondation en 1979, Ecover est devenu un des plus grands fabricants de produits de lessive et d’entretien écologiques d’Europe. Ecover possède des unités de production en Belgique (Malle), en Angleterre, en Allemagne et aux États-Unis. Ses produits sont disponibles dans plus de 40 pays. Riche de plus de 35 ans d’expérience dans la recherche et le développement, Ecover fabrique des produits de lessive et d’entretien à base de minéraux et de matières premières végétales qui donnent les meilleurs résultats à un prix raisonnable. La politique de défense de l’environnement fait partie intégrante de la philosophie de l’entreprise, de la production au marketing. Son adhésion à B-Corp confirme sa responsabilité sociale et sa préoccupation de la santé. Time Magazine et le Programme pour l’Environnement des Nations Unies (UNEP) ont attribué plusieurs distinctions à Ecover. Pour plus d’informations, voir www.ecover.com.

À propos de Plastic Whale et de WasteBoards
Plastic Whale est la première ‘plastic fishing company’ professionnelle du monde, une entreprise sociale qui a pour mission de repêcher les plastiques dans les eaux de la planète et de valoriser les déchets plastiques récupérés. Avec ses partenaires et sponsors, Plastic Whale entend développer sa flotte afin d’impliquer un maximum de citoyens et de récupérer toujours plus de déchets plastiques. Le chalutier d’Ecover s’inscrit dans ce programme. L’objectif final consiste à oeuvrer ‘out of business’, autrement dit à faire en sorte qu’il n’y ait plus de plastiques dans les voies navigables qui se jettent dans les océans, partout dans le monde. Plus d’infos sur Plastic Whale sur www.plasticwhale.org.

Les déchets plastiques constituent un énorme problème dans les lieux publics également comme les plages et les festivals de musique. C’est pourquoi Plastic Whale a créé l’entreprise sociale Wasteboards qui a pour but de montrer aux visiteurs sur place la valeur du plastique recyclé et des objets réalisés: des skateboards de qualité fabriqués à partir de bouchons de bouteilles en plastique. Plus d’infos sur www.wasteboards.com.

Note à la rédaction, non destinée à la publication:
Vous souhaitez une interview ? Recevoir une bouteille Ocean Plastic? Participer au Beach Cleanup  et/ou inciter vos lecteurs à venir nous prêter main forte?

Vous souhaitez davantage d’informations ou des illustrations exemptées de droits d’auteur ? N’hésitez pas à prendre contact avec:
BLYDE
Wilma Schippers
0479 95 08 55
wilma@blyde.be