Une nouvelle méthode aide les soignants à choisir efficacement le matériel d'incontinence

Recherche Essity : le bon choix du matériel d’incontinence permet d'économiser jusqu'à 13 semaines par institution de soins sur une base annuelle

Lundi 1 octobre 2018 — Essity, la société mère de TENA spécialisée dans l’hygiène et la santé, a mis au point une méthode qui permet aux soignants de choisir judicieusement le bon matériel d'incontinence. La 'Usability method' est basée sur quatre facteurs : l'ajustement, le temps de change, la charge physique et la rentabilité. Comme il n’existait pas de méthode comparable jusqu'à présent, on choisissait souvent le produit le moins cher, et donc pas toujours le plus adéquat. Le choix du bon produit permet en fin de compte de gagner du temps, de réduire la charge physique et d’améliorer la rentabilité. 

L'incontinence est une affection qui touche plus de 8 % de la population mondiale[1]. Il n’est pas possible d’y remédier rien qu’en changeant son mode de vie ou au moyen de thérapies. Pour des soins optimaux, les soins d'incontinence doivent être adaptés individuellement aux besoins du patient. De plus, les soignants ont besoin de points de référence pour le choix des produits d'incontinence les mieux adaptés aux différentes situations de soins.

"Il n'existe actuellement aucun outil universel pour aider les soignants (tant dans les soins à domicile que dans les institutions de soins) à adapter les produits aux besoins des patients. Les résultats de cette étude constituent une étape vers l'établissement de critères universels pour la sélection des bons produits d’incontinence."
Sofie Jacobs, Brand Manager chez Essity

Selon l'étude, qui est basée sur une institution de soins de taille moyenne (3 changes par jour pour 50 résidents), le choix du bon produit a une influence majeure sur l'efficacité en termes de temps. Par exemple, le personnel soignant peut économiser jusqu'à 13 semaines par an en demandant aux patients de porter une protection avec ceinture ou une culotte d'incontinence. 

Non seulement la pose de ces produits permet de gagner du temps, mais elle réduit également la charge physique du personnel soignant, qui doit moins se pencher en avant. En effet, chaque année, près de 8 soignants sur 10 (77 %) souffrent de douleurs lombaires, une cause fréquente d'absentéisme et de pension anticipée[2]. Les mesures visant à améliorer les conditions de travail peuvent augmenter la satisfaction dans le secteur, ce qui réduit l'absentéisme pour cause de maladie ainsi que les coûts en personnel de remplacement. 

-Fin du communiqué de presse-

Pour plus d'informations, veuillez contacter :
Pour de plus amples informations, veuillez contacterGertieEikenaar, communications director Benelux (Gertie.Eikenaar@essity.com ou +31 6 5124 8386 ou +31 30 6984 638) ou Wilma Schippers de Blyde  (wilma@blyde.be ou +32479950855).

Concernant l'étude
L'étude a été réalisée par le Research Institute of Sweden (RISE). Il s'agit de la première étude sur une méthode permettant de distinguer des attributs spécifiques ou des produits d'incontinence absorbants.

Au cours de l'étude, la facilité d’utilisation des produits lors du change a été testée. Durant la période de l’étude, des soignants expérimentés ont changé quatre produits TENA différents, à savoir : culottes d’incontinence [TENA Pants], protections avec ceinture [TENA Flex], protections en une seule pièce avec attaches adhésives [TENA Slip] et protections en combinaison avec une culotte de fixation [TENA Comfort/TENA Fix].

La usability (facilité d’utilisation) est définie par trois facteurs différents : l'efficacité (à quel point le produit est-il adapté ?), l'efficience (combien de temps faut-il pour changer le produit et quelle est la charge ?) et la satisfaction, mesurée au moyen d'un questionnaire rempli par les utilisateurs. La combinaison de ces trois facteurs forme le ‘single usability score’. 

Concernant l’incontinence
L'incontinence est la perte involontaire d'urine et/ou de fèces dans une mesure qui varie d'une personne à l'autre. Bien qu'elle touche 400 millions de personnes à travers le monde, l'incontinence n'est pas suffisamment signalée et diagnostiquée, et n’est souvent pas reconnue. Une femme sur trois âgée de 35 ans et plus et un homme sur quatre âgé de 40 ans et plus sont confrontés à l'incontinence[3]au cours de leur vie. L'incontinence peut résulter de nombreux troubles et affections différents, tels qu’interventions chirurgicales, lésions nerveuses, infections et troubles du vieillissement.

Concernant TENA
TENA est une marque d'Essity. Fort de plus de 50 ans d'expérience, TENA est le leader mondial des soins liés à l'incontinence. Nous proposons une large gamme de produits absorbants, de services et de solutions adaptées aux besoins individuels des utilisateurs, de leurs familles et du personnel soignant. Avec TENA, Essity développe des produits et services qui contribuent à la dignité et à la qualité de vie des utilisateurs. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.tena.be.

Concernant Essity
Essity est une entreprise internationale leader dans le domaine de l'hygiène et de la santé qui s'engage à améliorer le bien-être en proposant des produits et solutions essentiels dans la vie de tous les jours. Le nom Essity est une combinaison des mots anglais ‘essentials’ et ‘necessities’. Notre modèle d'entreprise durable crée de la valeur pour les personnes et la nature. Les produits sont vendus dans environ 150 pays sous les marques leader mondiales TENA et Tork, et d'autres marques fortes, telles que Jobst, Leukoplast, Libresse, Tempo, Edet, Cutimed, Delta-Cast, Actimove, Demak'Up et Plenty. Essity compte environ 48 000 employés et son chiffre d'affaires net en 2017 s’est élevé à environ 109 milliards de couronnes suédoises (11,3 milliards d'euros). Le siège social d’Essity est situé à Stockholm, en Suède, et la société est cotée au Nasdaq de Stockholm. Plus d'informations sur www.essity.com.

[1] Irwin, D.E., Kopp, Z.S., Agatep, B., Milsom, I. & Abrams, P. (2011) Worldwide prevalence estimates of lower urinary tract symptoms, overactive bladder, urinary incontinence and bladder outlet obstruction. British Journal of Urology International108, 1132–1138.

[2] Andersen LL et al.International Archives of Occupational and Environmental Health 2012; 85(6):615–622.

[3] À propos de l'incontinence, TENA. Disponible ici : http://www.tena.ca/about-incontinence/about-incontinence,en_CA,pg.html